Pétitions

Pétition nationale contre le démantèlement d’EDF (projet UE-Hercule)

Le mouvement Les Patriotes lance une pétition nationale contre le démantèlement d’EDF, non pas seulement pour protester comme l’ensemble des autres responsables politiques et syndicaux contre le funeste projet « Hercule », mais pour aller au fond des choses et mener une action efficace.

En effet, si le gouvernement français a l’intention par une prochaine loi de découper l’entreprise nationale EDF en trois, entre EDF Bleu, EDF Vert et EDF Azur, c’est pour obéir à une exigence de l’Union européenne. Cette dernière en effet considère que la mise en concurrence du secteur de l’électricité en France est insuffisante, refuse de prendre en compte la spécificité nucléaire de notre pays, et veut imposer ce qu’elle appelle elle-même une « muraille de Chine » entre ces nouvelles entités qui constituaient jusqu’ici la très belle entreprise nationale Électricité de France.

Nous sommes sur le point de détruire un champion mondial français, qui depuis des décennies est une très belle entreprise de service public, qui fournit de l’électricité à l’ensemble du territoire national à des prix remarquablement bas, avec une qualité de service reconnue de tous, uniquement parce que nous appartenons à l’Union européenne et que depuis les toutes premières directives européennes de libéralisation de ce service public en 1996, nous démantelons méthodiquement, par idéologie, un service public qui fonctionne très bien.

C’est révoltant ! Aussi bien les agents d’EDF, les ingénieurs du nucléaire, que les dizaines de millions d’usagers du service public de l’électricité que nous sommes, ne l’acceptent pas.

Par cette pétition, nous montrons que nous avons compris le cœur du problème, qui est notre appartenance à l’Union européenne.
Sauver EDF, sauver le service public, c’est donc exiger la sortie de la France de l’Union européenne, le Frexit.

S’opposer efficacement au funeste projet Hercule, c’est exiger un grand débat national sur notre départ de l’Union européenne et la reconquête du service public au XXIè siècle.