Tous dehors à 18h : comment voyez-vous les choses chez vous ?

Les sondages nous disent que les Français sont “lassés” mais “résignés” devant la crise Covid qui s’éternise, devant les restrictions qui n’en finissent pas, devant le port du masque qui n’est pas prêt non plus de s’arrêter, et ça se comprend !
On fait dire ce qu’on veut aux sondages ! De mon côté, je sais que nous sommes de plus en plus nombreux à en avoir plus que marre de ces couvre-feux, fermetures, confinements qui durent depuis presque un an maintenant ! Moi, je vois la révolte monter, et partout en France !

Ras-le-bol ! Stop à cette dictature sanitaire qui n’a aucun intérêt d’un point de vue médical, qui aggrave l’épidémie, et qui est une horreur économique, sociale, démocratique, humaine !

J’ai récemment posé la question : n’avons-nous pas un mouvement à lancer “Tous dehors à 18h” ? Quand je dis “nous”, je pense collectif.
Je me dis que c’est à nous, le peuple, de reprendre nos droits, face à un système covidiste qui veut nous contraindre par la force, nous assigner à résidence, sous surveillance policière…Face à une opposition largement sous contrôle.

Comment faire, si ce n’est en plaçant le régime macroniste devant l’évidence que l’espace public nous appartient ? Que fera le régime quand les Français, par milliers, par millions, auront décidé de réinvestir leur lieu de vie, celui qui leur appartient, à 18h, et plus tard, un soir, et plusieurs ? Les beaux jours reviennent, nous avons tous envie de sortir. Prendre le soleil, retrouver nos voisins, nos amis, les nôtres…
Je suis en train de réfléchir à la forme que pourrait prendre une telle initiative pour faire arriver dans la rue ce mouvement “Tous dehors à 18h”. Je prends des contacts auprès de professionnels, de soignants, d’artistes, de responsables locaux…Je cherche à voir quelle serait la meilleure formule, celle qui ne mettrait pas en risque quelques courageux (gare à l’amende à 135 euros, l’arme systématique du régime), une formule qui permettrait des retrouvailles en toute quiétude.

J’ai besoin de prendre votre avis et de voir qui veut s’investir.

Vous trouverez ci-dessous un formulaire à remplir avec vos idées, vos propositions, pour mettre en musique ce mouvement. Comment voyez-vous les choses ? Qu’imaginez-vous dans votre coin ? Comment un village, un quartier, pourrait à l’occasion, un soir à 18h, avoir la joie de profiter des plus belles heures de la journée, tranquillement ?

Je compte sur votre imagination. N’hésitez pas à remplir ce formulaire !

Merci beaucoup, gardez confiance, avec nous, et,

Vive la Liberté ! Vive la France !

Florian Philippot

Aucun champ trouvé.