RIC : Les Patriotes plaident pour la création d’un outil démocratique révolutionnaire.

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen
Président des Patriotes

Alors que le gouvernement a fait connaître sa prétendue ouverture sur l’instauration d’un référendum d’initiative citoyenne (RIC), Les Patriotes appellent le président de la République à saisir l’occasion historique qui lui est donnée d’introduire enfin dans notre pays un véritable outil de souveraineté populaire, à même de révolutionner notre vie démocratique.

Hélas, les premiers débats ne laissent rien augurer de bon, tant les soutiens du pouvoir ne parviennent à cacher leur mépris et leur crainte du peuple, envisageant déjà toutes les pistes possibles afin de limiter la parole populaire.

Pour Les Patriotes, au contraire, le peuple doit être remis au centre du jeu politique.

Par essence, et parce que le peuple est souverain, le RIC ne saurait donc être limité dans son champ d’application.

Ainsi, Les Patriotes demandent que le Référendum d’Initiative Citoyenne :

– puisse porter sur tout type de loi (ordinaire, organique ou constitutionnelle), sous forme de proposition ou d’abrogation ;

– puisse être révocatoire, sur tous les mandats exécutifs (Maires, président de la République, Présidents de collectivité, etc.) ainsi que sur tous les mandats procédant d’un scrutin uninominal (comme aujourd’hui les députés).

Pour les conditions de déclenchement du RIC, Les Patriotes demandent un seuil à 500 000 signatures de citoyens inscrits sur les listes électorales, sans aucun verrou parlementaire.

Enfin, dans le but de garantir l’efficacité de ce nouvel outil démocratique et la pleine légitimité des décisions qui en découleraient, Les Patriotes proposent qu’une double condition de 50% des suffrages exprimés et de 25% des inscrits soit nécessaire à la validation des résultats.