Réaction de Florian Philippot suite à l’attentat de Trèbes.

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.

 

En tant que président des Patriotes, je présente au nom de notre mouvement mes condoléances aux familles des victimes des attaques terroristes survenues à Trèbes et adresse une pensée solidaire aux personnes blessées. Je salue l’action résolue des forces de l’ordre, qui ont d’ailleurs été une nouvelle fois la cible de cette action terroriste.

 

Chacun sait et répète que la menace terroriste reste élevée en France, en dépit du recul de Daech sur le territoire irako-syrien.

 

Néanmoins, nous nous alarmons de la répétition des actions terroristes sur le territoire national et de l’absence de réponse de fond au problème.

 

Il s’avère, selon les informations disponibles à cette heure, que le terroriste, Redouane Lakdim, était un franco-marocain déjà fiché par les services de renseignement pour radicalisation, très actif sur les réseaux salafistes. Nous posons ainsi la question : que faisait cet individu sur le territoire national ?

 

Nous réclamons pour ce genre de profil binational la déchéance de nationalité suivie de l’expulsion du territoire national. Pour les étrangers fichés S, nous demandons leur expulsion.

 

La survenue de cet attentat montre par ailleurs que le remplacement de l’Etat d’urgence par le nouveau dispositif voté en 2017 ne change rien à la situation. Les services de renseignement et les forces de l’ordre sont toujours en sous-effectifs et ne disposent pas des moyens pour assurer une surveillance efficace de la menace terroriste et des individus radicalisés.

 

Enfin, Redouane Lakdim était “soupçonné” d’avoir effectué un voyage en Syrie. Dans un pays qui possède des frontières nationales, nous aurions pu repérer les mouvements de cet individu. Il est urgent de les rétablir.