Pétition : Pour que Macron, Castex et les ministres soient vaccinés en 1er !

Le « Monsieur Vaccin » du gouvernement, le professeur Alain Fischer, a fait part de ses interrogations sur les vaccins contre le Covid-19. Il a souligné que nous n’avions pas de recul sur les nouveaux vaccins à ARN, et qu’ »à ce jour », on ne savait pas si le vaccin « protégeait l’individu vacciné contre l’infection » ni « contre la transmission »…

C’est pourtant ce vaccin à ARN fabriqué par Pfizer qu’on va commencer à injecter à nos anciens dans les EHPAD dès début janvier. De très nombreux Français sont très inquiets de cette précipitation à injecter dans nos organismes des produits sur lesquels nous n’avons aucune information à ce jour en dehors des communiqués de presse des labos qui les fabriquent. Sans réflexion approfondie non plus sur la place du vaccin dans la stratégie sanitaire…

Aux Etats-Unis, trois anciens présidents, Barack Obama (59 ans), Bill Clinton (74 ans) et George Bush (74 ans) ont déclaré vouloir se faire vacciner publiquement, afin disent-ils de prouver aux Américains qu’il n’y a pas de crainte à avoir. La famille royale britannique va certainement faire la même chose.

Nous demandons qu’en France, le président de la République Emmanuel Macron, le Premier ministre Jean Castex, le ministre de la santé Olivier Véran et tout le gouvernement se fassent aussi injecter le vaccin à ARN devant les caméras. Nous demandons également qu’il soit prouvé que ce soit bien le vaccin qui leur est injecté, le même vaccin que celui qui sera injecté à nos aînés dès janvier. Nous demandons que cette vaccination publique ait lieu avant que les injections commencent dans les maisons de retraite.

Pour l’instant, interrogé sur le sujet, Jean Castex a botté en touche : il ne se fera pas vacciner tout de suite parce qu’il n’est pas dans les publics prioritaires et parce qu’il ne veut pas donner le sentiment d’avoir « un passe-droit »… Nous le rassurons : nous ne considèrerons pas qu’il bénéficie d’un passe-droit s’il se fait injecter le produit sous nos yeux et avant nous ; au contraire, nous lui demandons de le faire au plus vite.

Le gouvernement se précipite dans une stratégie de vaccination sans rien connaître des effets à court et long termes des produits qui seront injectés dans nos organismes. Nous lui demandons par cette pétition de montrer l’exemple. Le gouvernement parle beaucoup de « transparence », en indiquant qu’elle est la clef du succès de sa stratégie de vaccination. Il a ici une occasion rêvée de faire preuve de « transparence ». Exigeons la vaccination publique du gouvernement et du président de la République !

Pour savoir comment sont traitées vos données, retrouvez ici la politique de confidentialité.