Ouverture à la concurrence des bus franciliens : Les Patriotes s’opposent au dépeçage du service public !

Communiqué de Kelly BETESH
Référente Les Patriotes 75

 

Après la SNCF, le gouvernement a décidé de s’attaquer à la RATP ! Avec l’avant-projet de loi d’orientation sur les mobilités (LOM), le gouvernement confirme l’ouverture à la concurrence du réseau de bus franciliens, qui doit être effective en 2024. Le reste du réseau (métro, RER, tramways…) subira le même sort à compter de 2029. 

Comme pour la SNCF, le gouvernement suit ici docilement les directives de l’Union européenne, qui organisent la casse du service public. L’ouverture à la concurrence des services publics n’a jamais rien produit de positif, au contraire, et l’exemple britannique de l’ouverture à la concurrence du rail le prouve, à chaque fois ce sont les usagers qui en pâtissent le plus avec une dégradation du service et une augmentation des tarifs. Les salariés de la RATP seront eux aussi fragilisés et confrontés à plus de précarité. 

Les Patriotes s’opposent à l’ouverture à la concurrence du réseau de bus franciliens exigée par l’Union européenne et appellent les Franciliens à s’ériger contre ce nouveau dépeçage du service public ! Ce n’est pas l’ouverture à la concurrence qui améliorera le service aux usagers mais bien une volonté retrouvée de défendre le service public face aux injonctions de l’Union européenne et d’y effectuer les investissements nécessaires.