Mission sur le numérique en territoire rural : le gouvernement doit être plus ambitieux.

Communiqué de presse de Cyril Martinez
Référent national Les Patriotes au Numérique et à l’Innovation.

 

Il y a quelques semaines, le projet du gouvernement visant à couvrir l’intégralité du territoire avec la fibre optique, grande promesse de campagne du candidat Macron, avait été abandonné. Dans son livret programmatique de 2017, Emmanuel Macron s’était également engagé à fournir à l’ensemble du territoire rural une couverture réseau, un an après son élection. Promesse, une fois encore, non tenue. Le gouvernement s’est contenté d’annoncer aujourd’hui qu’il lançait une mission sur le rôle du numérique à la campagne. En somme, rien de concret ni d’effectif.

 

Derrière l’image de modernité que le chef de l’Etat s’était forgé en s’autoproclamant « seul candidat à proposer la révolution numérique », le vernis craque. Et, comme son prédécesseur, la politique en faveur du numérique se retrouve dans une inertie totale. L’annonce de cette mission semble, hélas, être une autre astuce de communication consistant à pallier les difficultés que rencontre le gouvernement à moderniser les infrastructures numériques du pays.

 

Pourtant, il y a de plus en plus urgence à ce que tous les moyens soient mis en faveur du développement de la ruralité. La désertification massive de la campagne est alarmante pour le commerce local, le patrimoine et même pour l’environnement. La fracture numérique entre les zones urbaines et les territoires ruraux devient de plus en plus vive. Le gouvernement se doit d’être à la hauteur et se montrer bien plus ambitieux.

 

Aux Patriotes, nous pensons qu’il est essentiel de développer massivement les infrastructures numériques dans les territoires ruraux, pour contribuer à la création d’emploi, à l’endiguement de leur désertification, à l’accès à de nouveaux services publics (comme la télémédecine), et ainsi ancrer ces territoires au cœur des nouveaux enjeux du XXIe siècle.