Glyphosate : nouvelle dérobade du pouvoir !

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen
Président des Patriotes
 

Une nouvelle fois cette nuit, les députés ont refusé d’inscrire dans la loi française l’interdiction d’ici 3 ans du glyphosate, produit très probablement cancérigène qu’on retrouve notamment dans le Round Up.

 
C’est une nouvelle preuve que l’engagement d’Emmanuel Macron sur cette interdiction dans trois ans n’a aucune valeur. Si le gouvernement refuse de l’inscrire dans la loi c’est parce qu’il sait en réalité que c’est l’Union Européenne qui décide sur ce sujet aussi, et que l’UE a prolongé l’autorisation du glyphosate pour 5 ans au moins. 

Les Patriotes dénoncent cette hypocrisie du gouvernement et demandent une interdiction d’ici 1 an du glyphosate et des autres produits toxiques pour la santé. Nos agriculteurs devront être massivement accompagnés pour aller vers des solutions de substitution propres et inoffensives, et protégés de la concurrence déloyale en provenance des pays utilisant ces produits.

 
Pour pouvoir mener cette indispensable politique de désintoxication de notre agriculture et de notre industrie, la France doit être libre et donc obligatoirement quitter l’Union Européenne, maison mère des lobbies chimiques.