Les Etats-Unis protègent leur industrie grâce à des mesures protectionnistes, faisons de même !

Communiqué de presse de Florian Philippot
Député français au Parlement européen,
Président des Patriotes.
 

Les Etats-Unis ont annoncé hier qu’ils allaient frapper de lourdes taxes les importations d’acier et d’aluminium, évoquant des tarifs douaniers de 10 à 25%. Ces nouvelles mesures protectionnistes viennent après celles sur les machines à laver et les cellules pour les panneaux solaires annoncées il y a un mois. Pas à pas, l’Amérique protège son industrie nationale avec l’objectif affiché de la reconstruire.

 

Dans les années 70, les Etats-Unis avaient enclenché le mouvement de mondialisation économique avec le démantèlement des protections nationales ; ils enclenchent aujourd’hui le mouvement inverse afin de relocaliser leurs activités industrielles, des richesses et des emplois. Vu leur rôle dominant dans le monde, ce mouvement finira inéluctablement par s’étendre à l’ensemble de la planète.

 

L’Union Européenne se voulant par idéologie la zone la plus libre-échangiste et la moins protectionniste du monde, l’industrie française se trouve prise en tenaille. En l’absence de stratégie de défense commerciale, elle est perdante sur les deux tableaux : son industrie sera gênée par les mesures protectionnistes américaines tout en restant menacée par l’absence de protection face aux pays à bas salaire.

 

La France a aujourd’hui le choix entre deux alternatives : rester dans l’Union Européenne, être le dindon de la farce et laisser dépérir son industrie pourvoyeuse de richesses, ou bien enclencher le Frexit, reconstruire sa puissance industrielle, résorber son déficit commercial et créer massivement des emplois bien payés.

 

Les Patriotes défendront aux élections européennes la mise en place d’un protectionnisme intelligent, d’un Etat stratège et d’une politique industrielle pour en finir avec cette politique de délitement de notre puissance économique : ils donneront ainsi aux Français toutes les chances de reconstruire une économie prospère et riche en emplois bien payés.